• Baromètre de la confiance PME/ETI

    La confiance dans l’économie mondiale chute de 5 pts

Publication :

Baromètre de la confiance des PME / ETI : La confiance dans l’économie mondiale chute de 5 points

03/03/22

Parmi les enseignements de cette 1ère vague de l’année 2022 :

 

  • Alors que la 5ème vague de Covid 19 est en net recul, le moral des dirigeants de PME-ETI est bon : près de 9 sur 10 (88%) se disent « confiants pour leur entreprise » et plus de 3 sur 4 (76%) « optimistes pour l’économie française ». Marque de prudence en revanche : 23% (-3 points vs décembre 2021) envisagent de recruter de nouveaux collaborateurs au cours des 6 prochains mois.
  • Une légère baisse qui peut s’expliquer par le contexte international, marqué lors de l’interrogation de l’échantillon par une situation de plus en plus tendue avec l’Ukraine et la flambée du prix des hydrocarbures. Ainsi, la confiance dans l’économie mondiale chute de 5 points pour atteindre 69% chez les dirigeants. 22% ont néanmoins l’intention de développer leur activité à l’international au cours des prochains mois. Ils sont même 46% à en avoir l’intention dans le secteur de l’industrie.
  • Le nouvel indicateur du baromètre, autour de la RSE, livre ses premières données chiffrées et elles sont encourageantes : 88% des PME-ETI interrogées ont mis en place des actions environnementales et 74% des actions sociales. Moins de la moitié ont élaboré une charte des pratiques responsables (44%) ou une raison d’être pour l’entreprise (42%).21% des PME-ETI ont mis en oeuvre ces quatre actions.
  • A l’approche des Présidentielles, l’inflation est le fait marquant de 2022 pour un tiers (32%) des dirigeants de PME-ETI, suivi de près par l’innovation (25%) et la transformation des organisations (15%).

« Ces résultats montrent l’optimisme des dirigeants Français mais la donne va inévitablement changer avec la guerre en Ukraine, qui va fragiliser toute l’économie mondiale et avoir des répercussions sur le prix des matières premières. Les PME-ETI vont devoir s’organiser et affiner leur stratégie pour garder le cap pendant cette nouvelle période de crise ». Arnaud Naudan, Président de BDO France.

 

Consultez le communiqué de presse

------------------------------------

Étude réalisée auprès de 300 dirigeants d’entreprises (PDG, DG, DAF…), dont le CA est compris entre 15 et 500 M€. L’échantillon a été interrogé du 7 au 18 février 2021.