• Baromètre de la confiance PME/ETI

    La confiance en l’économie internationale chute de 42 pts

Publication :

Baromètre de la confiance PME/ETI : La confiance en l’économie internationale chute de 42 pts

20/04/22

Parmi les enseignements de cette 2ème vague de l’année 2022 :  

  • Les indicateurs de confiance des dirigeants de PME-ETI sont en chute libre mais restent cependant positifs en ce qui concerne leur entreprise : 67% se disent « optimistes pour leur entreprise dans les 6 prochains mois » (-21 points par rapport à la vague du mois de mars). L’impact est bien plus fort du point de vue macroéconomique : seuls 36% des dirigeants se disent « confiants dans l’économie française » (-40points) et 27% dans l’économie mondiale (-42points).  
     
  • Malgré ce contexte incertain, les intentions d’embauche se maintiennent. Ainsi, 21% des dirigeants prévoient toujours de recruter de nouveaux collaborateurs au cours des 6 prochains mois (-2pointspar rapport au mois précédent).
     
  • Et 22% ont l’intention de développer leur activité à l’international au cours des prochains mois. La dynamique la plus forte est enregistrée dans le secteur de l’industrie (45%).
     
  • L’inflation sera le principal sujet des 12 prochains mois pour plus de la moitié (53%, + 21 points) des dirigeants de de PME-ETI, suivi très loin derrière par l’innovation (13%) et la transformation des organisations (11%).

 

« Après des mois d’embellies favorisés par la perspective de la sortie de crise sanitaire et les perspectives d’une croissance forte, voire record, la guerre en Ukraine plombe le moral des dirigeants des entreprises françaises. L’inflation est sans surprise au cœur des préoccupations, toutefois les dirigeants restent confiants dans la résilience de leur entreprise et prévoient toujours d’embaucher dans les six prochains mois ». Arnaud Naudan, Président de BDO France

 

Consultez le communiqué de presse

------------------------------------

Étude réalisée auprès de 300 dirigeants d’entreprises (PDG, DG, DAF…), dont le CA est compris entre 15 et 500 M€. L’échantillon a été interrogé du 7 au 18 février 2021.